Portraits : « One Day Lost in Nepal, Sailung »

Sailung est une magnifique région montagneuse isolée au centre du Népal. Peu visité par les touristes étrangers, et encore inconnu de la plupart des voyageurs de l’intérieur. La vallée cache les aspects culturels, les plus riches et les plus colorés que le Népal a à offrir.

Ici, vous pourrez admirer des clichés de la topographie, et des rares portraits qu’aucun étranger n’a pris de ses habitants et de leur paradis…

ff

Après une journée de Jeep, une journée de marche, et un beau lever de soleil sur la chaîne himalayenne, j’ai été invité dans un de leurs villages comme « invité d’honneur » lors de leur célébration religieuse fêtant la nouvelle année de leur calendrier. En 48 heures vous aussi, vous pouvez vivre à l’intérieur d’un des plus beaux tableaux du royaume des cieux, Le Népal.

dada

Réveillez-vous à 5 heure du matin, mettez des vêtements chauds, trouvez un local qui connaît le chemin. Après une balade en Jeep bosselée, une heure ou deux de marche, vous pourrez voir le toit de notre monde, alors que le soleil brosse les sommets d’un éclat auroral ambré.

Poursuivez votre voyage vers le plus haut sommet de la « Montagne aux cent piques ». Vous y trouverez un point d’observation sur les montagnes de Shiva et une architecture aux dimensions sacrées.

IMG_7292

Les fidèles peuvent prier et méditer en écoutant le vent chanter son éternelle liturgie.

Shailung, est l’une des zones religieuses et historiques les plus importantes du district de Dolakha. Les gens pratiquent le bouddhisme, l’hindou et le Bon. Il est dit (mais non confirmé) que Bouddha Sanghe Mhamorche a partagé sa connaissance dans ces montagnes après avoir médité dans la fraîcheur de son étreinte. Ainsi, le prénom porté par la municipalité « Sangelung » chuchotemant des dieux.

Les aventuriers et les curieux peuvent explorer les nombreuses formations de pierre cachées entre les 100 collines, prendre des photos face au grand vide du ciel, atteindre le mur de la montagne himalayenne, sous les bannières multicolores. Ceux qui aiment un peu plus d’action peuvent jouer dans la neige fraîche et croustillante !

 

Ensuite, allez visiter la magie culturelle de ses vallées.

J’ai eu la chance d’être un « invité d’honneur » lors de l’une d’une célébration dans un petit village sans nom. On organisait des danses, on parlait de politique, on servait à manger et à boire. Ces gens savent comment offrir l’hospitalité. Leur accueil chaleureux est une bénédiction. De beaux sourires sont partagés, tandis que les souvenirs sont à jamais conservés.

IMG_7391

Cette année, le village célébrait la nouvelle année du cochon. Un moment apprécié par tous les âges de la vallée…

IMG_7448

Les anciens arborent leurs plus beau « topi » chapeau de couleur.

IMG_7443

Les plus jeunes démontrent leurs nouveaux pas de danse 

IMG_7415

Le Septum Piercing est une ancienne tradition symbole de force et d’engagement. Notamment porté suites à un mariage. Pour ces doyennes, c’est une fierté de l’arborer. 

IMG_7393

De la musique traditionnelle a été jouée, suivie par les voix et les acclamations des villageois ! Cet homme joue des mélodies locales avec son Damphu Drum.

IMG_7453

Des personnalités politiques locales ont assisté à la cérémonie, afin de partager leurs visions et leurs idées sur l’avenir du district. Le tourisme y joue un rôle important.

IMG_7383

Elles sont 10 mille femmes dans la municipalité rurale (plus de 50% de la population). Elles profitent de l’occasion pour mettre en valeur leurs plus belles robes fleuries et leurs scintillants bijoux.

Plus D’informations sur Kathmandu Tribune.  L’article officiel, est publié depuis le 7 février sur kathmandutribune.com

Publicités

Rédigé par notsolonelyroad

Derrière l'avatar vous trouverez un jeune homme comme les autres, en proie à sa passion qu'il tente de poursuivre tant bien que mal. Quelqu'un en quête d'évasion. Ouvert d'esprit et déterminé à comprendre mon prochain, je pars sur les routes avec pour seul compagnon mon sac à dos. Car j'ai toujours refusé de me contenter d'une simple projection de ce qu'est, et de ce que pourrait être, notre monde; d’être abruti par les frontières ridiculement gigantesques de l'ignorance et de la peur. C'est pourquoi je pars à la conquête des grands chemins perdus entre les oasis de la mondialisation, et cela dès que j'en ai l'occasion, pour me perdre. Ainsi, j’espère trouver l'introuvable, parler à l'inconnu, et visiter le mystérieux.

un commentaire

  1. Et le regard de ce petit enfant est une pépite.
    Bravo pour cet article Bryan, il est très intéressant : j’ai appris des choses et vu des visages que je ne vois que très rarement.
    T’espérant en bonne forme, bises

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :