L’Homme dans son arrogance – Carl Sagan

 

  • « Tu vois cette étoile ? »

 

  • « Tu veux dire celle rouge vif? » lui demanda sa fille en retour

 

  • « Oui, elle pourrait ne plus être là. Elle pourrait être partie maintenant, explosée ou quelque chose d’autre. Sa lumière traverse toujours l’espace, atteignant nos yeux tout juste maintenant. Mais nous ne la voyons pas telle qu’elle est, nous la voyons telle qu’elle était. »

 

Beaucoup de gens éprouvent un émouvant émerveillement lorsqu’ils se confrontent à cette simple vérité pour la première fois. Pourquoi? Pourquoi devrait-elle être si accablante? Les immenses distances vers les étoiles et les galaxies signifient que nous voyons tout dans le passé. Certaines, telles qu’elles étaient avant la naissance de la terre. Les télescopes sont des machines à voyager dans le temps.

 

Il y a longtemps, lorsqu’une des premières galaxies a commencé à éclairer les ténèbres environnantes, aucun témoin n’aurait pu savoir que des milliards d’années plus tard, quelques amas éloignés de roches et de métaux, de glace et de molécules organiques tomberaient ensemble pour former un endroit que nous appelons la Terre. 

 

Et sûrement personne, n’aurait pu imaginer que la vie y prendrait source. Et que des êtres pensants évolueraient pour un jour capturer une fraction de cette lumière galactique et essayeraient de la déchiffrer, pour comprendre ce qui l’a envoyé dans leur direction.

 

Nous pouvons reconnaître ici une lacune, dans notre capacité à comprendre le monde, grave dans certaines circonstances. C’est l’une de nos caractéristiques. De bon gré ou de mauvais gré, nous semblons obligés de projeter notre propre nature sur la nature

 

L’Homme dans son arrogance se considère comme une grande œuvre digne de s’interposer au divin. Darwin a écrit dans son cahier, plus humblement, et je pense qu’il est plus vrai, qu’il faut se considérer créé à partir d’animaux et non des dieux.

 

Nous sommes retardataires, nous vivons dans l’isolation d’un bled cosmique. Nous avons émergé de microbes dans la boue. Les singes sont nos cousins. Nos pensées ne sont pas entièrement les nôtres. En plus, nous faisons un gâchis de notre planète et nous devenons un danger pour nous-mêmes.

 

La trappe sous nos pieds s’ouvre. On se retrouve en chute libre dans un puits sans fond. Nous sommes perdus dans le voile d’une grande obscurité et il n’y a personne pour envoyer un groupe de recherche. 

 

Compte tenu d’une réalité si dure, nous sommes bien sûr enclins à fermer les yeux et à prétendre que nous sommes en sécurité dans le nid douillet de la maison, que la chute n’est qu’un mauvais rêve. S’il faut un petit mythe et un rituel pour nous faire traverser une nuit qui semble interminable, qui parmi nous ne peut pas sympathiser et comprendre?

 

Nous aspirons à être ici dans un but précis. Même si, malgré beaucoup de tromperies, aucun but ne semble évident. 

 

La signification de nos vies et de notre planète fragile sont alors déterminés par notre propres sagesse et courage. Nous sommes les gardiens du sens de la vie. Nous aspirons à ce que les parents prennent soin de nous, nous pardonnent nos erreurs, nous sauvent de nos erreurs enfantines. Mais la connaissance est préférable à l’ignorance. Mieux vaut de loin embrasser la dure réalité qu’une fable rassurante.

 

La science moderne a été un voyage dans l’inconnu, avec une leçon d’humilité qui attend à chaque arrêt. Nos intuitions de bon sens peuvent se tromper. Nos préférences ne comptent pas. Nous ne vivons pas dans un cadre référentiel privilégié. Si nous aspirons à un but cosmique, alors trouvons-nous un objectif digne.

 

Carl Sagan: ‘Man in his arrogance thinks himself a great work’, Cosmos: A Personal Voyage (TV) – 1980

Carl Edward Sagan était un astronome américain avec plus d’une corde à son arc. Éminent cosmologiste, astrophysicien, astrobiologiste et philosophe; il est surtout connu comme auteur vulgarisateur scientifique, et communicateur télévisuel en astronomie et autres sciences naturelles. Sa contribution scientifique la plus connue est la recherche de vie extraterrestre, y compris la démonstration expérimentale de la production d’acides aminés à partir de produits chimiques et de radiations. 

Comme beaucoup de penseurs qui ont voué leur vie aux étoiles, il nous offre une saisissante mise en perspective de la condition humaine. Il est toujours aussi fascinant de comparer et rapprocher les réflexions sur la grandeur infinie de l’univers avec le sens que nous donnons à notre propre vie. 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s